5 bonnes pratiques pour la planification de la recherche payante et du PPC (2/2)

Il est essentiel que vous revoyez régulièrement votre stratégie de recherche payante afin d’améliorer les performances de vos campagnes. Voici 5 bonnes pratiques pour la planification de la recherche payante et du PPC. Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez notre article !

Comme nous l’avons dit dans l’article précédent, il est essentiel que vous revoyez régulièrement votre stratégie de recherche payante afin d’améliorer les performances de vos campagnes.

Aujourd’hui la team Donutz vous présente donc la deuxième partie de l’article sur les 5 bonnes pratiques PPC qui vous aideront à vous adapter et à planifier les mois à venir. Nous espérons que cela vous intéressera.

Pour relire ou découvrir notre premier article sur le sujet, c'est par ici.

Bonne lecture !

1. Les audiences intégrées à la recherche

donutz digital PPC

Vous ne devez pas oublier de revoir les audiences que vous avez sélectionnées l'année précédente, surtout si vous avez testé les audiences dans le conseil numéro 5.

Récemment, Google et Microsoft ont ajouté des fonctionnalités supplémentaires. Certaines de ces fonctionnalités étendent automatiquement votre audience. Cependant vous devez tout de même garder un œil sur toute dégradation des performances au fil du temps dans :

- Google : ciblage optimisé

- Microsoft : réseau d'audience

N'oubliez pas qu'une audience est simplement une liste d'utilisateurs regroupés par intérêts ou par comportement en ligne.

Par conséquent, il existe un nombre illimité de façons de combiner ces audiences et de les cibler en fonction de l'entonnoir de vente.

Voici quelques possibilités à explorer et à tester :

- Utilisez le ciblage LinkedIn : exclusivement dans Microsoft Ads.

- Utilisez des données démographiques détaillées : État civil, statut parental, propriété du logement, éducation, revenu du ménage, etc

- Regardez les intentions sur le marché : recherches et comportement en ligne signalant des indices d'achat.

- Utilisez le remarketing : les visiteurs du site Web de l'annonceur et les vidéos (ex : YouTube).

A noter : ces données varient selon le type de campagne et semblent être mises à jour fréquemment. Il faut donc les contrôler régulièrement. Pour ce faire, allez dans la gestion de vos campagnes sur toutes vos plateformes.

 

2. Apprenez à utiliser les scripts

Les gestionnaires PPC peuvent apprendre à automatiser les tâches répétitives dans leurs comptes Google Ads à l'aide de scripts ajoutés au compte. Pas de panique ! Vous n'avez pas besoin d'un doctorat en informatique pour utiliser ces scripts puisqu’il existe de nombreuses ressources en ligne avec des scripts gratuits ou modélisés.

3. Préparation à la recherche vocale

Donutz digital PPC reconnaissance vocale

Il est possible que vous n’ayez pas encore reçu un grand nombre de recherches vocales. C'est le cas de la plupart des annonceurs. La popularité de la recherche vocale ne semble pas avoir évolué rapidement. Cependant, vous devez être prêt à répondre aux informations que les chercheurs vocaux recherchent ou bien à rejeter les recherches non pertinentes.

Pensez également à examiner régulièrement cette activité pour déterminer s'il existe des mots-clés intéressants à ajouter au compte ou à une nouvelle campagne.

Par exemple, si vous remarquez plusieurs recherches vocales de navigation comme "Sushi à 1 km ", vous devriez envisager de créer une campagne pour hypercibler les personnes qui essaient de vous trouver.

Vous pourriez essayer des annonces et des pages de renvoi avec un accès facile aux réservations, aux horaires d’ouverture, au parking ou bien encore l’accessibilité.

4. Faites des réevaluations

Est-ce que vous utilisez le même rapport de performance depuis des années ? Si oui, il est temps de réévaluer vos mesures clés PPC et de remplacer ou d'ajouter ces données dans vos rapports.

Microsoft Ads et Google Ads ont tous deux des pages "Aperçu" qui fournissent quelques graphiques pertinents si vous en avez besoin.

Vos objectifs en réévaluant les rapports sont les suivants :

- Est-ce que vous utilisez toujours ces données ?

- Les informations que vous utilisez sont-elles encore exploitables ?

- Quels sont les nouveaux paramètres que vous devriez envisager d'ajouter et auxquels vous n’avez pas pensé ? À quelle fréquence avez-vous besoin de voir ces données ?

L'ajout de nouvelles données n'aura aucun intérêt si elles ne sont pas exploitables et si elles ne servent pas à prendre des décisions sur le compte. Ne perdez donc pas votre temps à ajouter de nouvelles données si vous n’en avez pas la nécessité.

 

5. Recherchez la collaboration

donutz digital travail d'équipe PPC

Si les rouages du PPC continuent de tourner mais ne mènent nulle part, il est temps de prendre du recul et de rechercher d’autres ressources.

Vous pouvez par exemple vous rendre sur le site de la Paid Search Association (une ressource pour les gestionnaires de publicité payante du monde entier) afin de nouer de nouveaux liens et de découvrir les événements du secteur.

 

 

Voilà c’est déjà la fin. La team Donutz espère que cette deuxième partie d’article vous aura intéressé.

 

Pour plus d'informations sur l'actualité des médias ou des conseils pour votre stratégie digitale, n’hésitez pas à contacter l’agence Donutz Digital, experts en PPC, Google Ads, SEO.

Intéressé par le PPC ? Voici un autre article susceptible de vous plaire.

A bientôt !

 

 

 

Source: Search Engine journal

Fanny s'occupe de rédiger des articles pour le blog et d'animer nos réseaux sociaux.